Comment trouver un bon copywriter à Namur

copywriter
Agence de communication digitale à Namur

Namur – 23-06-2022 /

Vous souhaitez trouver un bon copywriter à Namur pour rédiger vos messages commerciaux ? Commencez par vous poser  les bonnes questions : qu’elles sont les missions d’un copywriter ? Et surtout, quels sont les critères qui le distingue du journalisme corporate ou du rédacteur web ? En règle générale, les non-professionnels de la communication ont tendance à confondre ces trois expertises éditoriales.

3 types de créateurs de contenus écrits

Le journaliste corporate

Pour faire simple, on serait tenter de dire que le journaliste corporate est un journaliste « privé » qui œuvre pour le compte d’une entreprise ou d’une organisation. C’est lui qui organise et rédige les contenus informatifs  destinés aux employés, collaborateurs, fournisseurs, clients, etc. Techniquement, ses méthodes de travail diffèrent peu de celles utilisées par un journaliste de presse. Mais comme l’information proposée doit s’inspirer des valeurs de la firme, ce journaliste dispose d’une autonomie limitée.

Le rédacteur web

Ce professionnel rédige des contenus online adaptés à la stratégie web d’une entreprise ou d’une organisation. Ses productions (articles d’actualité/corporate, billets de blog, sondages, quiz, fiches produits, liens hypertextes, livres blancs, contenus sur les réseaux sociaux, etc.) sont conçues pour optimiser la notoriété, le trafic et les performances commerciales du support. En proposant des contenus adaptés au support utilisé et aux moteurs de recherche, il participe également à la stratégie d’optimisation du référencement naturel (SEO) de l’entreprise.

Le copywriter

Le terme copywriting (copy = texte et writing = rédaction) appartient au secteur du marketing et de la publicité. En réalité, les compétences d’un copywriter sont moins larges que ce que son nom laisse paraître. Elles concernent principalement la rédaction de textes publicitaires. En français, on parle plutôt de « rédacteur publicitaire » ou de « concepteur-rédacteur ». Via la conception de contenus ciblés (texte écrit, vidéo, audio …), le copywriter a pour unique objectif de pousser l’utilisateur à prendre une décision, réaliser un achat ou effectuer une action.

Les différentes missions d’un bon copywriter

Vous l’avez compris : un copywriter ne rédige pas le même contenu qu’un journaliste corporate ou qu’un rédacteur web. Certes, les trois approches se mêlent de plus en plus souvent ! Car les entreprises adoptent volontiers des stratégies d’inbound marketing qui mettent en avant des contenus informatifs plutôt que de simples messages publicitaires.

Le copywriter doit être capable de rédiger un large panel de textes commerciaux destinés à des supports variés. Ces contenus online concernent principalement des :

  • Descriptifs de produits
  • Contenus destinés aux réseaux sociaux
  • Contributions à des blogs
  • Vidéos de démonstration,
  • Campagnes d’e-mailing
  • Etudes de cas qui met en avant l’utilité d’un produit
  • Contributions clients,
  • Recommandations (publicité testimoniale)
  • etc.

 

Le domaine d’intervention des copywriters ne se limite cependant pas à l’Internet. Ils participent également à la réalisation d’actions marketing hors ligne :

  • Courrier
  • Publicités pour des produits dans des journaux et des magazines print
  • Publicité radio et télévision
  • Brochures pour salons
  • Affiches
  • Coupons
  • Emballages et étiquettes de produits
  • etc.

Les qualités d’un bon copywriter

Aucune formation spécifique n’est requise pour devenir copywriter. Nombreux sont d’ailleurs ceux qui se sont formés « sur le tas », en agence ou ailleurs. Aujourd’hui, et compte tenu des spécificités propres aux différents supports de communication, il est préférable d’être formé à l’écriture digitale et commerciale. Ce type de formation apporte en fait les bases marketing qui vont permettre au copywriter de concevoir des textes selon des stratégies précises. Comme la pratique est un atout indéniable en matière d’écriture, les formations en alternance offrent le double avantage de bénéficier d’une approche théorique et d’une expérience terrain irremplaçable. Outre le fait de disposer d’une plume affutée, un bon rédacteur publicitaire doit également disposer des capacités et des compétences suivantes  :

  • Une bonne maîtrise de la langue
  • De la créativité et de l’humour
  • Une solide culture générale
  • De la curiosité
  • Une envie d’apprendre
  • La capacité d’effectuer des recherches

Les fondamentaux du métier de copywriter

Se mettre à la place de la cible

La qualité première d’un bon copywriter est d’avoir la capacité à se mettre à la place de la cible. Les textes commerciaux sont conçus pour retenir l’attention de clients potentiels. Lorsqu’un copywriter parvient à établir et à valoriser ce contact, la marque acquiert de nouveaux clients et fidélise les anciens.

Disposer d’une vision globale

Un bon copywriter doit être capable de rédiger l’ensemble des texte(s) d’une campagne promotionnelle. Pour optimiser la cohérence éditoriale de l’ensemble, il doit maîtriser les contenus et les tonalités susceptibles d’intéresser la ou les cibles. C’est également lui qui veillera à la bonne cohérence de l’ensemble du message : textes, graphisme et illustrations confondus.

Faire preuve de créativité

S’il doit faire preuve de créativité, le concepteur-rédacteur doit également être capable s’intéresser de près au domaine qu’il va devoir traiter… et ce même s’il ne le connaît pas forcément. En fonction du de la cible, du produit ou de la prestation, il sera amené à choisir le ton le plus approprié. Il pourra ainsi choisir entre une forme sérieuse ou humoristique.

Comment déclencher une action

L’efficacité d’un copywriter se mesure à son taux de conversion (nombre d’actions déclenchées par la campagne marketing). Le déclenchement d’une action résulte généralement d’une demande explicite via des CTA (call-to-action ou appel à l’action). Pour optimiser ce déclenchement, le concepteur-rédacteur va recourir à des phrases de type « Commandez sans attendre » ou bien « Parcourez notre boutique en ligne ».

Pour déclencher une réaction de la part de l’utilisateur, il est primordial d’optimiser l’efficacité des CTA en veillant à ces trois points suivants : pour:

  • Définir sa cible en déterminant à l’avance les personas que l’on veut atteindre avec le contenu. Rédiger un texte qui s’adresse explicitement à cette cible.
  • Convaincre d’emblée le destinataire du produit ou du service en lui proposant un avantage unique (USP ou « unique selling proposition » en anglais). Cet avantage explicite doit pouvoir différencier le produit/service de la concurrence.

Proposer des actions explicites et simples à mettre en œuvre. Pour inciter un utilisateur à visionner la vidéo du produit, il est préférable de le solliciter activement avec un message du type: « Cliquez sur la vidéo pour découvrir tous les avantages du produit ».

Les 4 grands types de copywritings 

Le copywriting d’incitation à l’achat

Pour inciter un client potentiel (prospect) à l’action d’achat, le copywriter doit mettre en avant les qualités d’un produit ou d’un service. Compte tenu de la concurrence qui règne sur le Net, cette opération est plus facile à dire qu’à faire. Pour être convaincant, le copywriter doit faire preuve de créativité tout en possédant une connaissance approfondie du produit ou service à promouvoir. En général, ces connaissances sont détenues par les experts du marketing ou l’annonceur lui-même.

Les 6 étapes à mettre en œuvre pour déclencher l’acte d’achat :

  1. Repérer la cible potentielle (persona).
  2. Identifier le besoin (problème) auquel le produit ou la prestation apporte une solution à la cible.
  3. S’adresser directement à cette cible en orientant le message le plus clairement possible. Il s’agit d’évoquer le problème du point de vue du client potentiel. Et d’utiliser les leviers sémantiques qui font appel à l’émotion pour susciter l’intérêt et inspirer confiance.
  4. Expliquer à l’utilisateur pourquoi il n’a pas pu solutionner son problème auparavant.
  5. Lui raconter ensuite comment la solution à son problème a été trouvée .
  6. Lui indiquer enfin le moyen de se procurer le produit ou le service qui va lui permettre de solutionner son problème.

Le SEO copywriting pour le référencement naturel

Tout comme pour les contenus informatifs, les contenus commerciaux doivent désormais être optimisés afin de susciter l’intérêt des moteurs de recherche (Google par ex.). Pour optimiser ce SEO (Search Engine Optimization), le copywriter doit intégrer dans son texte les mots-clés qui vont permettre d’obtenir le meilleur référencement possible. Il ne s’agit cependant pas de multiplier l’usage anarchique de ces mots-clés. Ils doivent être utilisés de manière cohérente afin de définir clairement la thématique évoquée. Comme les textes commerciaux ont tendance à contenir de plus en plus de contenus informationnels, le copywriter est désormais amené à rédiger des textes d’une certaine longueur.

Le copywriting créatif

Le copywriting créatif consiste à mettre en scène (storytelling) une expérience immersive pour le client. Il s’agit, tout au long d’un récit, de le plonger dans l’univers de la marque, avec ses valeurs et les émotions transmises. Ici, il s’agit de mettre en scène des émotions fortes et de pousser le lecteur à associer ces émotions à la marque. Selon le produit ou service à mettre en avant, le copywriter peut évoquer une atmosphère exclusive ou luxueuse, tabler sur une ambiance chaleureuse et familiale, etc. Cette technique s’apparente au copywriting d’incitation à l’achat, car ici aussi il s’agit de convaincre des clients potentiels des qualités d’un produit ou d’une prestation. Souvent, les copywriters créatifs élaborent des concepts et contribuent à la création de slogans ou de baselines pour les marques.

Le copywriting technique

L’objectif de cette technique est de démontrer la qualité d’un produit ou service sous l’angle de ses spécificités techniques. S’ils possèdent un véritable talent de rédacteur, les copywriters techniques doivent également être des experts dans leur domaine. Il est en effet plus efficace de confier la rédaction d’un texte sur les mérites d’une nouvelle molécule pharmaceutique à un scientifique plutôt qu’à un pur publicitaire.

Comme ces textes sont destinés à un public averti de spécialistes, les contenus doivent être pertinent et précis. Pour préserver le ressort commercial qui s’impose (le texte est destiné à informer, mais également à convaincre), l’idéal est d’apporter une couche plus marketing (via un publicitaire) lorsque le texte est finalisé.

Connaissez-vous la vitesse de chargement de votre site ?
KARA illu rapport annuel

Écrits professionnels : le rapport annuel

Namur – 21-07-2022 / Destiné à informer les stakeholders des résultats de l’année précédente, votre rapport annuel (ou rapport d’activité professionnelle) est également un outil

Références K.ractère

K.ractère références

L’agence K.ractère se consacre à la communication éditoriale. Notre mission : concevoir, réaliser et produire des supports et des contenus (print et digitaux) pour les

SEO-SEA Google Ads

SEO-SEA : une synergie gagnante

Namur – 08-07-2022 / Trop souvent opposées, les stratégies SEO et SEA sont en réalité complémentaires. Car si ces deux leviers marketing sont bâtis sur