La ligne éditoriale est un des éléments clés de votre stratégie de contenu. C’est elle qui oriente et détermine la façon dont vous allez faire passer vos messages en fonction de vos différents supports (site internet, blog, réseaux sociaux, etc.). Sa mise en place s’orchestre en 5 phases.

1 – Fixer les objectifs

  • Avant de vous lancer, interrogez-vous sur la direction à prendre. Déterminez à quoi doit servir votre contenu (vendre, convaincre, convertir, informer, etc.) et comment vous devez vous positionner pour gagner en visibilité.
  • Maintenez une cohérence entre le contenu de vos textes et l’image de marque que vous souhaitez renvoyer. Ne vous laissez pas emporter par votre envie de communiquer sur vos produits et services. Focalisez-vous plutôt sur les attentes (besoins, désirs, problèmes, etc.) de vos personas.

2 – Déterminer les cibles

  • Redéfinissez vos personas en identifiant les comportements et les nouvelles attentes de vos clients et prospects. Tenez compte des dernières tendances et ne vous contentez pas de faire ce que vous avez toujours fait.
  • Cette dynamique vous permet de choisir le ton et les thématiques qui vont susciter un maximum d’engagement.

3 – Choisir les supports

  • Pour choisir les supports de publication les plus pertinents, analysez les canaux que vos personas utilisent : réseaux sociaux, blogs, forums, etc. À partir de ce choix, définissez une ligne éditoriale spécifique pour chaque canaux.

4 – Produire du contenu pertinent

  • Listez les thématiques et les sujets que vous souhaitez aborder. Ces contenus doivent être en phase avec votre expertise.
  • Variez les contenus et apportez de la nouveauté dans l’approche (angle, présentation, tonalité, style). Ces variations ne feront que raviver l’attention de vos contacts.

5 – Fixer les fréquences de parution

  • En maintenant un rythme de publication, la mise en place d’un planning de parution apporte de la cohérence à votre ligne éditoriale.
  • Vous disposez ainsi d’une vision d’ensemble de ce qu’il faut faire et produire : sujet, date, auteur, état d’avancement, etc.
  • Ce timing vous permet également de distribuer et de répartir les contributions en fonction de la compétence et de la disponibilité des auteurs.
  • Une fréquence régulière de parution est un atout en matière de référencement (SEO). Si vous occupez une niche sémantique précise avec des mots-clés qui vous définissent … cette régularité va à terme renforcer votre positionnement.

Quelle ligne éditoriale pour quel réseau social ?

Pour renforcer votre visibilité, vous devez désormais vous positionner sur les plus importants réseaux sociaux. Comme ces canaux sont gourmands en contenus spécifiques, il est indispensable de déterminer une ligne éditoriale pour chacun d’eux… tout en préservant une harmonie globale pour ne pas trahir le positionnement générale de votre organisation.

Les éléments à prendre en compte 

  • Le ton et le style rédactionnel : informatif, décalé, sérieux, engagé, humoristique, amical, proche, sécurisant, etc.
  • Les thèmatiques et les sujets à aborder.
  • Les champs lexicaux (choix des mots), l’usage des emojis et hashtags, etc.
  • Le vouvoiement ou le tutoiement.
  • Le recours à la voix active ou la voix passive.
Facebook

Plateforme d’échange et de divertissement, Facebook privilégie les contenus qui font appel aux émotions. Il est conseillé de miser sur la créativité en testant par exemple les connaissances des utilisateurs (via des quiz) et en organisant des jeux. La promotion de vos produits doit être orchestrée avec beaucoup de subtilité. Si vous comptez parler de vous, montrez la manière dont vous fonctionnez, partagez vos événements, proposez des conseils et des infos pratiques en rapport avec votre expertise, etc.

Nombre de caractères par post : 100 à 120.

Instagram

Sur ce support, les images priment face aux textes ! Il s’agit dès lors de montrer (avec des visuels originaux et qualitatifs) plutôt que de rédiger. Si vous tentez de présenter vos produits, faites-le de manière originale. Utilisez également des hashtags pour vous inscrire dans une tendance ou lier vos différents posts.

Nombre de caractères par post : environ 100 caractères.

LinkedIn

Plateforme professionnelle dédiée au business par excellence, Linkedin vous permet de renforcer vos relations avec vos prestataires, développer des relations avec des influenceurs ou entrer en contact avec des prospects.

Via ce support, vous pouvez diffuser du contenu corporate, promouvoir l’identité de votre marque et partager du contenu business : articles d’information, retombées presse, actions sociales, campagnes RH, annonces de recrutement, témoignages clients, etc.

Comme les meilleurs ambassadeurs de vos valeurs sont vos collaborateurs, c’est avec eux que vous devez construire votre réseau. L’idéal est de former un groupe en relayant du contenu interne. Cette dynamique va pousser vos collaborateurs à liker des posts ou donner des avis.

Nombre de caractères par post : environ 210 caractères.

Twitter

Plateforme d’actualité, Twitter cible un public varié mais relativement spécialisé : médias, journalistes, monde politique, communicants, militants, influenceurs, etc. Twitter permet d’émettre une opinion, commenter un évènement, positionner votre organisation, communiquer sur votre actualité, etc. Le ton peut être léger et teinté d’humour. Mais l’essentiel est de faire court, avec des posts qui vont à l’essentiel. Twitter permet également de « retweeter » des contenus pertinents ou publier des curations de contenu. Comme sur Instagram, les hashtags (pas plus de deux) apportent de la visibilité à votre tweet.

Nombre de caractères par post : de 71 à 100.